Faire un don
Faire un don

Pour un mécénat innovant

Pour un mécénat innovant

Sycomore Asset Management choisit d’orienter les dons provenant des frais de gestion du fonds Sycomore Shared Growth auprès de la Fondation Entreprendre, pour soutenir des porteurs de projets à fort impact sociétal autour du thème de la transmission.

Dans un monde en transformation, la transmission est gage de pérennité et d’une croissance économique plus durable et inclusive. Ainsi, Sycomore Asset Management et la Fondation Entreprendre ont noué un partenariat de mécénat fondé sur la transmission de savoir-faire et également d’entreprises.

 

La formation est un gage de compétence pour les entreprises françaises et d’insertion professionnelle pour les jeunes. Accompagner à la reprise d’entreprises, créer de l’activité dans des zones reculées ou territoires isolés permet de limiter la désertification et dans de nombreux cas, de maintenir des emplois. Ces enjeux sont adressés de concert par la Fondation Entreprendre et Sycomore Asset Management. Cette dernière s’engage à partager une partie des frais de gestion générés par le fonds Sycomore Shared Growth en 2020 pour permettre à la Fondation de déployer ses actions en faveur d’associations d’intérêt général sur les enjeux de la transmission.

Deux projets portés par la Fondation Entreprendre s’inscrivent dans la volonté de Sycomore Asset Management de rechercher un impact sociétal positif, en lien avec le fonds Sycomore Shared Growth.

Du savoir-faire à la création et reprise d’entreprise, avec Les Compagnons du Devoir et du Tour de France

La Fondation Entreprendre, avec le soutien du fonds Sycomore Shared Growth, permettra à l’association d’acculturer et de former les jeunes à l’entrepreneuriat tout au long de leur formation. Ils seront accompagnés à la création et à la reprise d’entreprise. D’ici fin 2020, près de 4 000 compagnons auront l’opportunité de développer leur volonté d’entreprendre. En parallèle, 35 projets entrepreneuriaux seront portés via leur incubateur de création d’entreprises.

Emergence et transmission d’entreprises agricoles en territoires fragiles, avec l’ARDEAR AURA

La Fondation Entreprendre, avec le soutien du fonds Sycomore Shared Growth, accompagnera l’association dans la redynamisation économique et agricole du territoire Auvergne-Rhône-Alpes. Elle a pour objectif en 2020 d’accompagner 56 personnes, avec la mise en place d’une centaine d’heures de coordination (mise en lien avec des paysans cédants, accompagnement de duos transmetteurs-repreneurs, gestion administrative des dossiers), de suivi individuel et 140 heures de formation. Par cet appui, l’ARDEAR AURA vise la création de 28 entreprises et de 200 emplois associés.

 Elisabeth Da Souza, Directrice du Mécénat et de la Philanthropie, Fondation Entreprendre, indique :

« Le soutien de Sycomore Asset Management est essentiel pour la réussite des actions portées par la Fondation Entreprendre. Dans la lignée du fonds Sycomore Shared Growth qui privilégie les sociétés à impact positif offrant des solutions aux grands défis sociétaux pour une croissance rentable et durable, nous apportons la même attention aux projets d’intérêt général que nous sélectionnons pour démultiplier notre impact. Bien au-delà, ce partenariat symbolise également l’engagement et la confiance des investisseurs vers des actions sociétales fortes à l’instar de celles portées par la Fondation pour faire bouger les lignes de l’entrepreneuriat. »

Pour Frédéric Ponchon, Gérant du fonds Sycomore Shared Growth 

« Nous avons choisi de soutenir la Fondation Entreprendre pour son expertise, son professionnalisme et sa méthode d’accompagnement qui garantissent la qualité de projets identifiés et des résultats, la recherche de l’impact s’inscrivant en droite ligne avec la philosophie de notre fonds Sycomore Shared Growth. En reversant une partie des frais de gestion avec des porteurs de projets à fort impact sociétal, nous apportons du sens aux investisseurs à travers des actions concrètes. Et si nous avons choisi d’orienter nos dons sur la thématique de la transmission, c’est parce que nous avons la conviction que les investisseurs qui épargnent pour transmettre un patrimoine financier ont à cœur de transmettre beaucoup plus, des valeurs, une culture, des savoirs et des savoir-faire par exemple. »