Antoine Mayaud AFM

L’Association Familiale Mulliez, partenaire historique de la Fondation Entreprendre, partage avec elle de nombreuses convictions, notamment l’importance du soutien aux entreprises familiales, créatrices d’emploi.

Antoine Mayaud, fondateur de l’Affectio Societatis au sein de l’AFM, co-anime avec Blandine Mulliez, les “Journées des Familles” que la Fondation Entreprendre organise quatre fois par an dans le cadre de son accompagnement des philanthropes familiaux.

Il revient sur la genèse de ces Journées et les enseignements dont elles sont porteuses.

 

L’exemple des Mulliez est assez exceptionnel, en quoi peut-il éclairer d’autres familles ?

L’histoire de la famille est particulière, car à côté de ses échecs, elle est émaillée des réussites de projets réputés impossibles ! Comme le disait Mark Twain, “ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait”. Ces choix réputés impossibles ont rendu l’aventure plus difficile (le “tous dans tout”, le nombre de membres, encourager les familiaux à entreprendre ou à travailler dans les entreprises…) mais au final, il y a plus d’avantages que d’inconvénients. S’autoriser à ouvrir le champ des possibles, tel est l’enseignement que je souhaite transmettre aux autres familles ! Notre famille estime en effet avoir beaucoup reçu ; il est donc normal de rendre à la Cité, d’où son rôle, modeste mais certain, d’“évangéliser” et de partager son expérience.

Quel est selon vous, pour les familles entreprenantes, l’intérêt de se rencontrer ?

Il est intéressant à la fois de nouer des contacts avec d’autres familles, et de renforcer l’écosystème des familles entreprenantes, ne serait-ce que pour garantir notre survie. Et aussi pour prendre de meilleures idées ! Se soutenir, échanger des bonnes pratiques, est une préoccupation constante des entrepreneurs familiaux : cette idée de Journées dédiées est née du fait que de plus en plus de familles contactaient l’AFM, à la recherche de solutions pour leurs problématiques de gouvernance, de transmission, d’affectio societatis en général. Je répondais à leurs questions, passionné que je suis par le partage de l’expérience, mais j’étais frustré de ne parler qu’à des anciens qui venaient me voir seuls ! C’est pourquoi, afin de provoquer l’échange et la transmission du message, je demande qu’à ces rencontres soient toujours présentes trois générations, anciens, enfants, petits-enfants.

Quel rôle la Fondation Entreprendre joue-t-elle dans cette promotion ?

L’aspiration de Blandine Mulliez avec la Fondation Entreprendre est d’aider l’entrepreneuriat partout en France. De son côté, le modèle de l’entreprise familiale, pérenne par sa vision à long terme, est un modèle qu’il faut soutenir. C’est en ce sens que se regrouper dans ce lieu magique au service de l’entrepreneuriat qu’est la Filature, entre familles elles-mêmes au service de leurs entreprises, est un clin d’œil, un symbole très fort au service de notre cause commune : créer de l’emploi et de la richesse durables.

 

Antoine Mayaud est diplômé de l’Institut National Agronomique Paris-Grignon. Après 12 ans au service du développement agricole en France et en Afrique, il rejoint le groupe Danone à l’âge de 35 ans, où il travaille pendant 13 ans comme responsable du développement des organisations industrielles. De 1994 à 2000 il est membre du Conseil de Gérance de l’Association Familiale Mulliez. En 2000 il lance et prend la présidence de CréAdev, la société d’investissement de la famille Mulliez dans les nouveaux métiers, puis la présidence du Conseil de Pimkie jusqu’en 2009. En 2010, il décide de se consacrer à temps plein à la mission spécifique qu’il avait fondée en 1994, de renforcement de « l’affectio societatis », c’est-à-dire le renforcement de la volonté des actionnaires familiaux d’entreprendre durablement ensemble. Début 2015, il met en place son successeur à la tête de cette mission pour se consacrer essentiellement à la transmission de l’histoire familiale et de ses facteurs-clé de succès auprès des entreprises et d’autres familles d’entrepreneurs, ainsi qu’à la formation des Conseils et Comités de Direction des entreprises pour une Gouvernance Efficace.

 

La Fondation Entreprendre souhaite partager avec tous ceux qui entreprennent, afin qu’elle soit la fondation de tous les entrepreneurs. Familles d’entrepreneurs, la Fondation Entreprendre est votre maison, venez échanger lors de nos prochaines sessions de la Journées des Familles : il reste encore quelques places pour les prochaines sessions, vous pouvez encore vous inscrire.

En synthèse, ces cessions :

  • Pour qui : les Journées des Familles sont exclusivement réservées à aux membres de familles entreprenantes
  • Pour quoi : l’idée est de permettre à plusieurs générations d’une même famille de se retrouver, avec d’autres familles, et de réfléchir ensemble, à partir de l’expérience de la famille Mulliez.
  • Comment : afin de permettre de vrais échanges, le format est prévu pour 4 familles maximum (avec au moins 2 générations par famille).
  • Quand : les mardi 4 octobre et 29 novembre 2016
Votre contact
Elisabeth Da Souza
Responsable du développement et de la philanthropie
Mail : cliquez ici
Tél : 01 85 34 19 08