Publié le 27 novembre 2018

La Fondation Entreprendre soutient l’association L’École de la philanthropie pour lui permettre de se développer sur le territoire. L’association a notamment pour mission de sensibiliser et d’accompagner les enfants âgés de 8 à 11 ans à agir en faveur d’une cause d’intérêt général.  Une action inspirée des pays anglo-saxons, mais unique en France.

Imaginée et portée par les Fondations Edmond de Rothschild et la Fondation de France depuis 2016, L’École de la philanthropie est une association qui a été créée en 2011. Elle sensibilise les enfants à l’engagement citoyen. Elle travaille en étroite collaboration avec les enseignants et les animateurs du temps périscolaire, en leur proposant des ressources pédagogiques dans le cadre des programmes de l’Éducation nationale.

 

L’École de la philanthropie, présente majoritairement en Ile-de-France, travaille actuellement sur trois principaux axes de développement.  Elle prévoit la création d’une plateforme numérique pour toucher plus largement les enseignants (notamment dans les territoires les plus isolés). Elle souhaite également développer son réseau de bénévoles et mettre en place du mécénat de compétences.

 

Carole Rémminy

« L’École de la philanthropie s’inspire du Service Learning*  qui permet à chacun de s’engager au profit de la communauté tout en développant de nouvelles compétences. Cette pratique est très développée dans les pays anglo-saxons, où elle est aussi évaluée dans le parcours scolaire. Inciter les plus jeunes à devenir entrepreneurs de leur engagement, c’est participer à rendre familière la posture philanthropique. La Fondation Entreprendre va permettre de déployer notre action à partir de février 2019 sur tout le territoire national », indique Carole Réminny, déléguée générale de L’École de la philanthropie.

 

Pour que la posture philanthropique soit pertinente et efficace, il faut qu’elle puisse s’appuyer sur un engagement à la fois éclairé et actif. C’est pour cette raison que L’École de la philanthropie a conçu un programme pédagogique qui s’articule en deux parcours.

 

Le parcours de sensibilisation : posture philanthropique

crédit photo : Marie Pouliquen

Le travail de sensibilisation passe en premier lieu par l’expérience de l’empathie par l’enfant, c’est-à-dire apprendre à la vivre pour la développer. C’est une étape clé qui lui permet de mieux cerner les attentes des personnes pour lesquelles l’enfant souhaite agir et de comprendre les besoins sociétaux. L’École de la philanthropie met à disposition des enseignants et des animateurs du temps périscolaire les outils nécessaires pour qu’ils puissent mener à bien cette première étape, comme la suivante. Une fois cette phase de découverte et de compréhension accomplie, les élèves pourront soutenir, de manière collective, un projet qui leur tient à cœur.

 

« Il est important que nous puissions accompagner les plus jeunes à développer leur esprit critique. La posture philanthropique a ceci de particulier qu’elle suppose d’avoir une conscience aigüe du pourquoi et du pour quoi donner », précise Carole Réminny.

Le parcours d’action : l’engagement

Les enfants, accompagnés de leur enseignant ou de leur animateur, identifient les grands enjeux sociétaux tels que l’environnement, la pauvreté et l’exclusion, la santé, l’accès à culture, etc.  Ils choisissent de façon collégiale la cause ou le projet qu’ils souhaitent soutenir. Ils sont ensuite mis en relation avec une association qui intervient sur la thématique de leur choix. Après avoir défini l’action à mener, ils concrétisent leur projet en organisant leur soutien. C’est aussi l’occasion pour chaque élève de développer de nouvelles aptitudes : initiative, autonomie, culture humaniste, altruisme… Une phase de restitution est menée en fin de projet, avec l’appui de L’École de la philanthropie.

Le soutien de la Fondation Entreprendre

La Fondation Entreprendre accompagnera plus spécifiquement la future plateforme numérique de l’association pour lui permettre de développer son action sur tout le territoire. Elle permettra aux enseignants et animateurs des temps périscolaires d’avoir accès de façon rapide aux outils nécessaires à la mise en place de projet, aux indicateurs de suivi, au réseau de bénévoles, et, surtout, d’être mis en contact avec les associations bénéficiaires des projets philanthropiques des enfants.

L’École de la philanthropie en chiffres depuis 2011 :

8 600 jeunes de 8 à 11 ans impliqués dans le programme

Plus de 150 associations bénéficiaires

 

*Service Learning : L’apprentissage par le service est une approche éducative qui associe des objectifs d’apprentissage à un service communautaire afin de fournir une expérience d’apprentissage pragmatique et progressive tout en répondant aux besoins de la société.